carre noir

MICHEL GRAU



Tiens vous êtes arrivé sur mon site vouèbbe. Il montre une partie de mes travaux artistiques classés en sept rubriques.

  • Peintures :
    • Oeuvres sur le mouvement, soit de la musique, de la danse ou de l'aspect cosmique des origines du monde par dynamique rectangulaire.
    • Oeuvres sur les labyrinthes où le chemin est constitué par le mur séparant l'intérieur de l'extérieur, ce mur est une ligne fermée symbolisant le cheminement des êtres et des choses.
    • Des dérivés des labyrinthes représentants les Orgues et la musique d'orgues.
    • Des paysages.
    • Oeuvres sur la musique.

  • Aquarelles :
    • Elles représentent des chalets et constructions pyrénéennes en majorité de la vallée d'Oueil dans les environs de Bagnière de Luchon.

  • Dessin à la craie.
    • Nus féminins traités à la craie Conté.
    • Carafes et sucriers.
    • Animaux, poissons, chevaux, fleurs.

  • Photographies abstraites :
    • Un délire de formes gracieuses où l'on ne sait plus très bien ce que l'on voit qui permet de laisser vagabonder la pensée.

  • La rue Nez en l'air :
    • La ville de Toulouse est très riche en maisons offrant aux passants des décorations en terre cuite que l'on ne voit nulle part ailleurs, les antéfixes par exemple.
      De la rue Matabiau au boulevard de Strasbourg en passant par l'avenue des Minimes et la rue des Trentesix ponts, du Busca à saint Cyprien, on se promène le nez en l'air en savourant ce patrimoine un peu méconnu. C'est une visite de la ville sans quitter son fauteuil. C'est une exploration par des photos des décorations des façades de Toulouse vu de la rue. Plusieures rubriques sont accessibles.
      Les antéfixes, frises de bord de toit héritées des temples étrusques.   (Antéfixe)
      Les oculi, trous dans l'attique pour aérer les galetas, avec ou sans couronnes de terre cuite.    (Oculi)   
      Les frises de terres cuites séparant les étages, ou juste sous le toit.    (Bande)
      Les couronnements au dessus de fenêtres majortairement en triangles.    (Couronnements)   
      Les linteaux de fenêtre.    (Linteaux de Fenêtres)   
      Les linteaux de porte.    (Linteaux de Portes)   
      Les mitres de cheminées en terre cuites.    (Mitres)
      Les plaques de céramiques colorées.    (Céramiques)
      Les appuis de fenêtres et impostes en fer forgé du 18°siècle.
         (LouisXIV) -
         (LouisXV) -
         (LouisXV-XVI) -
         (LouisXVI)
      Les gardes corps de balcon en fonte et fer moulé du 19°-20°.    (Balcon fonte)
      Les gardes corps de balcon en fonte et fer moulé du 19°-20° de type "bâton".    (Fonte bâton)
      Les lambrequins protèges les hauts de fenêtres, en fonte ou tôle.    (Lambrequin métal)
      Les lambrequins protèges les hauts de fenêtres, en bois.    (Lambrequin bois)
      Les lambrequins demi-lune.    (LambreDemi)
      Les grilles de porte ou grilles de vantail.    (Vantail)
      Les maisons de type Toulousaines qui sont l'âme de la ville.    (Toulousaines)
      Les maisons de style Art Nouveau.    (ArtNou)
      Les maisons de style Art Déco.    (ArtDéc)
      Les maisons à façades étroites (moins de six enjambées).    (Etroite)

      On pourra également suivre à la trace les Quetzalcoalts d'Oré.    (Monstres)

      Une description est proposée par nom de rue:
        Rues de (A-B)
        Rues de (C-D)
        Rues de (E-K)
        Rues de (L-N)
        Rues de (O-R)
        Rues de (S-Z)
      Il est possible d'accéder aux sites grâce au Plan. (Google map)

  • Crête de faîtage (par site):
    • Des maisons, surtout dans l'Ouest de la France, sont dotées sur le toit de tuiles ornées de motifs décoratifs en terre cuite. Des épis de faîtage sont assez répandus même sur des maisons neuves mais ces crêtes datent quasi toutes du début du XXième. Elles sont parfois difficiles à observer et souvent un peu oubliées et pourtant quelle allure dans le paysage.
      Crête de faîtage (par type):

  • Voyage en Aragon (nord) :
    • Ballade dans le haut Aragon parmi les châteaux et monastères du début du deuxième millénaire dans des décors exceptionnels.

  • Voyage en Aragon mudéjar (centre & sud) :
    • Ballade dans l'Aragon profond et intime de la capitale au petit village accroché dans des sierras arides, tous ces sites sont marqués par l' "Art Mudéjar" inscrit dans son ensemble au patrimoine mondial de l'Unesco.

  • Voyage en Lusitanie :
    • Deux provinces de deux pays différents ont partagé un destin commun forgé par les Phéniciens, les Romains, les Wisigoths, les Arabes, puis une reconquête commune, enfin bien que séparées, une passion commune d'explorations de conquêtes de grands espaces outre-mer. Les traces de ce passé fantastique se découvrent dans chaque cité.

  • Vers Compostelle, la Castille :
    • Cette province est le coeur de l'Espagne, n'appelle-t-on pas la langue espagnol le castillan. Elle a peu connue l'occupation dite "arabe", Burgos est reprise en 884 et pourtant c'est la patrie du Cid et de Saint Jacques "Le Matamore" qui galvanisèrent la reconquète. Cette terre qui donne naissance à deux fleuves hispaniques majeurs l'Ebre et le Douro est tout au long du Camino irrigué par des monuments à la foi chrétienne.

  • Vers Compostelle, Le León :
    • Sur ce plateau à 1000 mètres fut établie le royaume de Léon le plus important d'Espagne vers les années 900. Cette terre accueille les réfugiés andadous, et recueille les cendres de saint Isidore (le patron de l'Espagne) dans la basilique de León. Des monuments fabuleux jalonnent cette terre déjà très prisée des Romains.

  • Compostelle, l'aboutissement du Camino :
    • Redécouvert vers l'an 800 par le moine Peloyo sur l'indication d'une étoile les reliques de saint Jacques sont à l'origine d'un pélerinage à la dimension de l'Europe qui se développa considérablement au 10° et 11° siècles sous la ferveur de la "reconquista". Santiago est l'aboutissement de cette route et on y ressent une atmosphère de gaité apaisée due aux pélerins contents d'être arrivés et aux nombreux étudiants qui hantent cette citée jours et nuits. .

  • Autour de Compostelle, la Galice :(En préparation)
    • Province des confins de l'Europe, elle possède une personnalitée bien particulière. La galice est une région de verdure de granit, elle est tournée vers la mer et la pêche, les champs y sont petits et entourée de murets, les nuits sont fraiches l'été, contraste et dépaysement assurés. Les doigts de Dieu dans la mer.

Si tout cela vous plait n'hésitez pas à me le faire savoir. Si tout cela ne vous plait pas n'hésitez pas à me le faire savoir également. Mon adresse est :


Tous les graphismes sont la propriété de Michel Grau, ainsi que les fleurs.

«Travaux de peintures.»



Peintures.

«Aquarelles montagnardes.»



Aquarelles.

«Travaux au crayon, à la craie.»



Crayons.

«Travaux : photos abstraites.»



Photos.

«Décors de Rues
Nez en l'Air.»



Les façades de Toulouse.

«Nez en l'Air»
Accés par le Plan.



Le Plan.

«Les Toulousaines»
Accés par le Plan.



Le Plan des toulousaines.

«Les Tours Tolosanes»
Accés par le Plan.



Le Plan des Tours.

«Crêtes de Faîtage.»


Crêtes de Faîtage (par site).

Crêtes de Faîtage (par type).

«Aragon roman médiéval et mystique.»



Aragon.

«Aragon mudéjar foisonnant et tolérant.»



Mudéjar.

«Lusitanie romaine terre d'aventure.»



Lusitanie.

«Castille chrétienne et passionnée.»



Castille.

«León fondateur, austère, fastueux.»



León.

«Compostella : le champ des étoiles.»



Santiago.

«Galice mystérieuse et généreuse.»
En préparation.



Galice.